La maintenance du site

La vie d’un site commence à sa mise en ligne. Tout au long de son existence il doit évoluer, que ce soit en ajoutant de nouveaux contenus, en développant de nouveaux services, en créant une nouvelle interface…Il nécessite donc une mise à jour régulière. La mise à jour d’un site se décompose en plusieurs parties.

>> La mise à jour de la page :

L’actualisation d’un site se partage entre le prestataire et son client, c’est-à-dire vous.

Pour ce qui est des changements dont vous êtes chargé, ils concernent la vie du site, comme le renouvellement des textes, des actualités… Pour ces modifications, c’est à vous d’intervenir.
Proposer un contenu renouvelé et des services à valeur ajoutée permet de fidéliser les visiteurs. Mais il faut donner des informations qui peuvent intéresser l’internaute. Par exemple, vous pouvez indiquer le lancement d’un nouveau produit, votre présence à un salon professionnel, l’anniversaire de votre société… Tout ce qui fait la vie de votre entreprise. L’actualisation est utile, mais elle doit être en phase avec l’activité de votre entreprise.

Un site consacré aux nouvelles technologies aura plus d’actualités que celui d’un fabricant de dalle en béton. L’actualisation se fait en fonction du domaine d’activité. Ça ne sert à rien d’actualiser pour actualiser, l’information doit être pertinente.Pour fidéliser vos clients, plusieurs solutions s’offrent à vous en fonction du type de site que vous possédez :

  • Mettre en place une newsletter. Elle peut être hebdomadaire, bimensuelle, mensuelle… C’est à vous de le définir en fonction de la quantité d’information que vous souhaitez transmettre à vos abonnés.
  • La mise en place d’un fil d’information(ou fil RSS) fournit à vos visiteurs des informations complémentaires sur les sujets traités dans votre site. En général, c’est utilisé sur les sites dont le contenu change souvent, mais de plus en plus l’utilisent.
  • Proposer une partie « actualité » s’il y a du contenu. Vous publiez quelques articles en relation avec le sujet de votre site.

Deuxième niveau de la mise à jour, c’est la refonte plus ou moins intégrale d’une page. Les refontes sont à faire par le prestataire car il faut toucher au code de la page.

Il peut s’agir de légères modifications comme le changement d’une bannière ou de transformations plus importantes comme la mise à jour complète d’une rubrique. Cependant il vaut mieux faire plusieurs mises à jour régulières, mais succinctes, que de faire des modifications épisodiques qui soient très importantes. Faire des changements importants en une seule fois prend plus de temps que de faire fréquemment des modifications minimes. Cela risque également de vous pénaliser au niveau du référencement.

>> La mise à jour technique

En plus de l’animation du site, il faut vérifier et assurer le maintien du bon fonctionnement. La maintenance technique est assurée par le prestataire. Un contrat de maintenance est souvent mis en place une fois le site en ligne.

C’est par exemple mettre à jour la version d’un site. Ceux créé grâce aux CMS doivent être régulièrement mis à jour avec les nouvelles versions disponibles pour que le site évolue et reste compatible avec les autres outils.

Il faut aussi penser à vérifier les liens par exemple. Ils peuvent après quelques temps devenir obsolètes et ne plus pointer vers leur cible. On les appel les liens cassés ou brisés. Apparaît alors la page tant redoutée, celle qui fait inévitablement fuir les visiteurs : « Erreur 404 ». Il faut vérifier régulièrement que ces liens soient toujours valides pour éviter de perdre des visites si un problème survient. Certains outils vérifient automatiquement la validité d’un lien comme Xenu’s Sleuth.

L’entretien de son site est primordial pour garantir une certaine stabilité. Les internautes ayant tendance à fuir devant des pages inexistante (« Erreur 404 ») ou devant des sites inachevés avec des pages « en construction ».

2 Responses to “La maintenance du site”

  1. [...] L’entretien doit se faire aussi bien au niveau des pages et de leur contenu qu’au niveau du fonctionnement global du site. Il se partage en le prestataire et son client. L’un chargé des contenus (le client) et l’autre des aspects fonctionnels (le prestataire). Categories: exploiter son site, featureTags: cat About the Authoradmin [...]

  2. [...] La maintenance du site : prévoir comment vont être réalisées les mises à jour du site une fois qu’il sera opérationnel. Vous devez pouvoir effectuer vous-même ces mises [...]