Comment ça marche ?

Le référencement naturel

Il y a plusieurs étapes par lesquelles passe un moteur de recherche pour prendre en compte un nouveau site.

>> la collecte des données :

Pour qu’un nouveau site soit connu des moteurs de recherche, il faut commencer par leur indiquer sa présence sur le web. Ça passe par la saisie du site dans les formulaires de soumission. C’est la phase d’indexation.

Pour cela, on utilise des outils comme yooda.com, AgentWebRanking, SeeURank, WebRankChecker… Ils permettent de soumettre et de vérifier la présence d’un site dans les moteurs de recherche qui génèrent le plus de trafic.

La collecte se fait grâce à un robot (appelé spider ou crawler). Il parcourt le web pour indexer le contenu et le stocker dans une base de données. Avec 7 millions de nouveaux sites à traiter par jour, cette phase est souvent assez longue.
Le robot passe une première fois pour vérifier la présence du site. Il repasse ensuite pour inscrire le site dans sa base de données. Il faut compter approximativement 2 à 3 mois pour que les premiers résultats soient visibles.

Google par exemple, dispose d’un filtre que l’on appelle la « sandbox » (ou « bac à sable ») qui confère une sorte de prime à la vieillesse des sites. Ce filtre permet de prendre en compte l’ancienneté de l’url d’un site. Quand un nouveau site est mis en ligne, cela évite qu’il ne soit positionné en première place dès les premiers mois.

>> le positionnement

Une fois que le site s’affiche dans les pages de résultats, le but est de positionner le site en première page des résultats pour certains mots clés. Être dans les premiers résultats vous assure une visibilité que n’ont pas ceux qui sont dans les pages suivantes. Les différentes études montrent que les internautes consultent surtout la première page de résultats et ne vont quasiment jamais au-delà de la 3ème.

Les sites sont classés dans les résultats par un algorithme et triés selon plusieurs critères :

  • La présence des termes de la requête dans l’url
  • La position du terme de la requête dans le document
  • Le nombre d’occurrence des termes de la requête
  • La popularité d’une page
  • La densité d’un mot (est-ce que c’est un mot à forte concurrence ou non ?).

Améliorer le positionnement passe donc par une optimisation du code source des pages. Il faut intervenir sur les différentes pages et optimiser le code et les textes en insistant sur les mots-clé, les titres…
Une fois ces étapes passées, l’utilisateur peut ensuite interroger le moteur de recherche qui présente les résultats en fonction de leur pertinence par rapport à la requête saisie.

L’avantage du référencement naturel, c’est d’apporter un trafic qualifié. C’est-à-dire que les internautes qui viennent sur le site sont à la recherche d’information sur un produit, une société. Ils ne viennent pas sur un site au hasard, ils sont dans une démarche active de recherche de renseignements.

Le référencement naturel, contrairement au référencement payant, se fait sur la durée. Tant qu’un site existe, il est présent dans les réponses des moteurs de recherche. Mais n’oubliez pas que sur Internet le classement évolue constamment. Un site peut mettre un certain temps pour bénéficier d’une bonne place dans les listes de résultats. Une fois cette place acquise, suivez les recommandations des moteurs pour y rester le plus longtemps possible.

Les liens sponsorisés

Aussi appelé liens promotionnels, ou liens commerciaux. Ce type de référencement s’apparente plutôt à la gestion d’un budget de publicité.

Le principe du référencement payant, est d’acheter aux enchères les mots-clés sur lesquels l’entreprise souhaite positionner son site. Les mots clés s’achètent auprès de sociétés comme Google, Yahoo Search Marketing, Live

Quand un internaute tape dans le champ de recherche le mot-clé que vous avez acheté, le lien vers votre site apparaît alors en position préférentielle par rapport au référencement naturel (partie droite de la page de résultat et début de la page). Ces liens garantissent une présence immédiate et optimale de votre site dans les résultats.

En adhérant à un programme de gestion des liens sponsorisé (comme Google Adwords), l’annonceur paye quand l’internaute clique sur son lien. Cela s’effectue selon un système d’enchères et de qualité. Les annonces qui sont les mieux mises en évidences, sont celles qui sont les plus pertinentes et aussi les plus chères : celles dont le prix au clic est élevé. Le positionnement d’un lien est déterminé par le prix d’achat des mots clé.

L’avantage est que l’entreprise peut choisir à quel moment la campagne démarre et se termine. Mais il ne faut pas compter moins de 15 à 20 jours de campagne pour constater les premiers effets positifs. A l’inverse du référencement naturel, le référencement payant ne dure pas. Votre site apparaît dans les liens sponsorisés uniquement tant que vous payez pour y être.
Le coût des liens sponsorisés est très élevé, et il n’y a aucune garantie de résultat. On constate d’ailleurs que les internautes cliquent de moins en moins sur ce type de liens car ils savent qu’il s’agit de publicité.

One Response to “Comment ça marche ?”

  1. [...] Comment ça marche? [...]